Les pliages

 

FICHE DE PREPARATION DE GRANDE SECTION DE MATERNELLE

Objectifs : Fabrication d'objets : actions techniques spécifiques (plier).
Objectifs spécifiques :
· Utiliser quelques techniques de pliages : sommet sur sommet, sommet sur point, côté sur côté, côté sur ligne, pliage en épaisseur.
· Suivre un programme de construction.

Matériel :
· 15 feuilles carrées pour le moulin (blanches + bleues)
· 10 feuilles pour l'avion
· tableau de fabrication du moulin
· tableau de fabrication du chapeau
· 7 feuilles carrées pour le chapeau (60 cm x 60 cm)
· 7 feuilles carrées blanches pour le chapeau (21 cm x 21 cm)

Déroulement

1ère séance

1. Le moulin
· Présentation / collectif
Dire le but de l'activité aux élèves : s'exercer pour pouvoir réaliser un chapeau décoré d'un moulin.
Afficher le programme de construction. (chaques étapes du pliage sont collées sur une affiche et sont manipulables par enfants)
Distribuer une feuille carrée par élève.

· Réalisation / individuel
Insister sur les pliages suivants : - sommet sur sommet,
- côté sur côté,
- côté sur ligne.
La maîtresse plie en même temps que les élèves et fait référence au programme de construction.

2. L'avion /individuel
Réalisation d'un avion en insistant sur le pliage en épaisseur.
Distribuer une feuille par élève.

3. Réalisation d'un deuxième moulin /individuel
Distribuer les feuilles de papier bleues.
Les élèves travaillent seuls en suivant le programme de construction.

2ème séance

1. Présentation du chapeau et du programme de construction. /collectif
Faire repérer le sens de lecture.

2. Réalisation du chapeau : /individuel
Les élèves travaillent seuls, à leur rythme en suivant le programme de construction.
Un premier essai est réalisé avec du papier blanc puis réalisation du chapeau avec papier couleur.
Si difficultés : les élèves peuvent se lever pour mieux observer et pour manipuler les pliages du tableau de construction.

3. Décoration du chapeau

 

Remarques

1ère séance
· Chaque étape (numérotée) du pliage était disposée dans le sens de lecture sur le tableau de construction. Celui-ci était affiché au mur. Ainsi les enfants pouvaient l'observer pendant le pliage. Il faut plier en même temps que les enfants, étape par étape. On passait à une autre étape que lorsque tous les enfants avaient terminé le pli en cours.
· Sur chaque étape du tableau de construction se trouvait également le codage du pli à réaliser. Au début, ils n'ont pas fait attention aux flèches du codage de chaque pli, mais plutôt à la transformation du papier. Ils pliaient en fonction de l'étape d'après et non du codage.
· Le pliage de l'avion n'était qu'un entraînement au surpliage, nécessaire à la réalisation du chapeau de la 2ème séance.
· Lors de la réalisation du deuxième moulin, les enfants ont travaillé seuls. Par contre, ils avaient la possibilité de se lever et d'aller voir de près le tableau de construction. Le tableau était fixé un peu trop haut sur le mur, ce qui a gêné certains enfants.

 

 

FICHE DE PREPARATION DE MOYENNE SECTION DE MATERNELLE

Objectifs : acquérir la technique du pliage et comprendre la fabrication et le sens de lecture d'un programme de construction.
Compétences :
· Etre capable de faire un pliage côté sur côté
· Etre capable de faire un pliage sommet sur sommet
· Etre capable de retourner

Matériel :
· carré de papier blanc (21 cm x 21 cm) pour le cadre
· des images d'un format adapté au cadre. (le premier pliage à réaliser)
· autres morceaux de papier de dimension quelconque pour s'essayer
· feuilles de papier A3 pour s'entraîner
· carré de papier rouge et blanc pour le chapeau format A3 + 5 cm
· 1 feuille Canson grand format pour le tableau de construction du cadre
· le tableau de construction du chapeau
· colle, feutres

 

Déroulement


1ère séance

1. Entraînement /individuel
Exécution de divers pliages : - pli côté sue côté,
- pli côté sur ligne,
- pli sommet sur point,
- pli sommet sur sommet.
Ceci a fin de s'exercer aux gestes techniques.
La consigne est donnée oralement et la maîtresse fait une démonstration aux élèves. Puis, elle plie en même temps qu'eux.

2. Le cadre à photo /collectif
· La maîtresse montre l'étape du pliage déjà réalisée. Puis elle effectue le pliage devant les enfants qui l'exécute simultanément.
· Quand tous ont terminé l'étape du pliage, l'exemplaire de la maîtresse est collé sur la feuille de papier Canson et numéroté.
· De la même manière, toutes les étapes du pliage sont réalisées et fixées sur le tableau de construction dans le sens de lecture habituel.

3. Collage de la photo dans le cadre et décoration de celui-ci. /individuel

4. Relecture du tableau /collectif

 

2ème séance

1. Présentation du tableau de construction du chapeau /collectif
Lors de la première séance, les enfants ont vu comment on fabriquait le programme de construction. Cette fois, on leur présente le tableau déjà réalisé.
On demande aux enfants de montrer la 1ère étape, puis la 2ème jusqu'à la 5ème.

2. Entraînement à la réalisation du chapeau /individuel
Les enfants réalisent les 5 premières étapes sur une feuille de papier A3, pour s'entraîner.


3. Réalisation du chapeau
On explique chaque étape aux enfants, puis ils les réalisent une par une puis attendent les autres avant de commencer la suivante.
On incite les enfants à identifier le symbole "retourner " qui intervient à trois reprises.

4. Décoration du chapeau

 

Bilan

1ère séance
· Les enfants n'avaient aucun pré-requis, ils tapaient avec le poing pour marquer le pli. Il est vrai qu'à cet âge, les enfants sont encore peu habile et manque de précision au niveau moteur. Les pliages n'étaient donc pas précis.
· Les enfants ont eu du mal à réaliser le pli côté sur côté.

Solutions envisagées pour palier ce problème :
· On pouvait colorier les deux cotés de deux couleurs différentes et donner la consigne suivante : " mettre le côté bleu sur son copain rouge ".

· Pour ce pliage là, ce pli aurait pu être remplacé par un pli sommet sur sommet qui s'avère plus facile à réaliser par les enfants. On peut coller une gommette de couleur aux deux sommets opposés du carré si les difficultés persistent.

· Le fait de construire le tableau au fur et à mesure avec les élèves nous semble bénéfique dans la mesure où cela permet aux enfants de :
- comprendre le mode de construction d'un tableau de fabrication,
- commencer à intégrer le sens de lecture.

 

FICHE DE PREPARATION CP

 

SEANCE 1

Objectifs :
· Fabriquer une salière par pliage dans le but de s'exercer aux gestes techniques des activités de pliages.
· Acquérir du vocabulaire géométrique.
· Utiliser un tableau de fabrication.
Compétences :
· Effectuer des pliages côté sur côté.
· Effectuer des pliages sommet sur sommet.
· Décoder un codage simple.
· Déterminer un sens de lecture.
· Mémoriser puis utiliser du vocabulaire géométrique.
Matériel :
· Un tableau de fabrication de la salière.
· Des carrés de papier blanc et de couleur de dimension 21 cm x 21 cm.
· Des feutres.

Déroulement

1. Première phase /collectif
Contextualisation de l'activité de pliage à venir.
Consigne orale : " Nous voulons réaliser un chapeau pour Noël. Aujourd'hui nous allons nous entraîner à faire des pliages. Nous allons réaliser une salière comme celle qui est fixée sur ce tableau. " (le tableau de fabrication)

2. Deuxième phase /individuel
· Les enfants sont devant le tableau.
· Consigne orale : " Observez bien ce tableau de fabrication, manipulez le si vous voulez et réfléchissez comment vous pourriez expliquer à un copain comment on réalise la salière. "

Ø Ce qu'on attend des enfants :
Les enfants ont observé uniquement puis manipuler, puis de nouveau observé le tableau. Ils ne devaient pas parler mais essayer de comprendre comment on réalise la salière.

3. Troisième phase : mise en commun des observations individuelles. /collectif
· Les enfants sont devant le tableau de fabrication.
· Consigne orale : " Pouvez-vous nous expliquer comment on fabrique une salière ? "

Ø Ce qu'on attend des enfants :
Les enfants font des remarques sur les formes géométriques qu'ils reconnaissent (carré, triangle). Ils ont besoin de manipuler le tableau pour expliquer. Ils déterminent le sens de lecture du tableau et les différentes étapes de la réalisation de la salière grâce à la succession des pliages proposés dans le tableau (ex : on voyait telle chose, on ne la voit plus après) et à la numérotation des étapes. Ils décodent certains codages. Conclusion sur les 3 premières étapes : formes et actions à réaliser.

4. Quatrième phase / individuel

· Chaque enfant est à sa table, il peut voir le tableau de sa place.
· Consigne orale : " Voici un carré de papier comme celui de l'étape n°1 du tableau, maintenant vous pouvez essayer de commencer à fabriquer la salière jusqu'à l'étape n°3. Si vous ne savez plus comment il faut faire, vous pouvez regarder le tableau, vous pouvez même vous lever pour le voir de plus près ou le manipuler. Si vraiment vous ne trouvez plus comment il faut faire, vous demandez de l'aide à une maîtresse. "

Ø Ce qu'on attend des enfants :
Au début, les enfants ont le réflexe de nous demander de l'aide dès qu'ils ont un problème. Nous leur rappelons qu'ils peuvent regarder ou aller manipuler le tableau. Nous ne les aidons qu'ensuite, s'ils n'ont pas réussi à résoudre leur problème. Au fur et à mesure les enfants prennent l'habitude de se référer au tableau. Certains se déplacent avec leur pliage et l'orientent par rapport au tableau, d'autres se déplacent sans leur pliage et mémorisent l'action qu'ils doivent réaliser (parfois, ils miment pendant le chemin du retour).

5. Cinquième phase / individuel
· Même travail que dans les phases 2 et 3 pour la fin de la fabrication.
· Même consignes.

Remarque à propos des étapes 2 et 4. On effectue les mêmes gestes mais ce n'est pas la même chose car ce n'est pas de la même "grandeur ".

6. Sixième phase / individuel
· Même travail que dans la phase 4 pour la fin de la fabrication.
· Même consignes.

Remarque sur les 3 formats de carré que l'on rencontre au long du pliage.

7. Septième phase : manipulation et décoration / individuel

Manipulation de la salière. Des difficultés pour mettre les doigts dans la salière la première fois puis pour effectuer alternativement les 2 gestes : plier d'un côté puis de l'autre.

8. Huitième phase : réinvestissement /individuel
Consigne : " Vous choisirez un carré de la couleur qui vous plaît et vous fabriquerez tout seul une autre salière pour l'emmener à la maison. "

9. Neuvième phase : décoration de la salière./ individuel

 

Bilan de séance 1
Cette séance semble avoir intéressé les enfants car ils savaient qu'ils allaient emporter leur salière, qu'ils l'avaient fabriquée pour s'entraîner au pliage dans le but de réaliser un chapeau de Noël.
Donner la possibilité aux enfants de se déplacer et de manipuler le tableau a permis à chacun d'avancer à son rythme et d'acquérir un peu d'autonomie.


SEANCE 2

Objectifs :
· Fabriquer un chapeau de Noël par pliages.
· Réutiliser du vocabulaire géométrique.
· Utiliser un tableau de fabrication.
Compétences :
· Effectuer des pliages côté sur côté.
· Effectuer des pliages sommet sur sommet.
· Effectuer des pliages sommet sur point.
· Décoder un codage simple.
· Déterminer un sens de lecture.
· Mémoriser puis utiliser du vocabulaire géométrique.
· Découper.
Matériel :
· Un tableau de fabrication du chapeau.
· Des carrés de papier blanc de dimension 21 cm x 21 cm.
· Des carrés de papier bicolore de dimension 50cm x 50 cm.
· Des paires de ciseaux.
· Des gommettes pour la décoration.

Déroulement

1. Première phase / collectif
Contextualisation de l'activité de pliage à venir.
Rappel de la séance précédente, objectif de la séance à venir. Annonce du déroulement


2. Deuxième, troisième, quatrième phase / collectif et individuel
Même principe que dans la séance précédente : observation, manipulations individuelles, mise en commun, pliage.
Les enfants réalisent un premier chapeau pour s'exercer sur papier blanc (21 cm x 21 cm) puis réalisent le vrai chapeau sur papier bicolore (50 cm x 50 cm).
Vu la grande taille de ces carrés, les enfants travaillent par deux et s'entraident.

3. Dernière phase : décoration du chapeau / individuel
Consigne orale : " Placer quelques gommettes sur les pliages afin que le chapeau ne puisse plus se déplier. Ensuite vous pourrez le décorer comme vous voulez. "

 

Bilan général :

Séance un peu plus difficile que la première. Le vocabulaire géométrique introduit lors de la première séance est réutilisé, la référence au tableau est systématique. Les pliages sommet sur un point ont posé quelques problèmes. Le décodage est réalisé correctement
Le travail à deux sur le même chapeau que nous avions prévu aurait pu être à profit suspendu à partir du moment où la dimension du pliage ne posait plus de problème (3). Cela aurait évité un moment de désintérêt de certains enfants.

 

FICHE DE PREPARATION CP / CE1

Objectifs : Fabrication d'objets : actions techniques spécifiques (plier).
Objectifs spécifiques :
· Utiliser quelques techniques de pliages : sommet sur sommet, sommet sur point, côté sur côté, côté sur ligne, pliage en épaisseur.
· Suivre un programme de construction.

Matériel :
· Feuilles A4 de papier blanches pour la réalisation du bateau.
· des petits carrés de papier blanc pour l'entraînement
· feuilles de papier de dimension 21 cm x 21 cm pour l'entraînement du pliage du chapeau.
· Feuilles bicolores (rouge et blanche) de dimension 50 cm x 50 cm pour la réalisation du chapeau de Noël.
· tableau de construction du bateau faisant apparaître quelques codages.
· tableau de construction du chapeau faisant apparaître quelques codages.
· Décorations pour le chapeau.

Déroulement

1ère séance : Pliage d'un bateau

1. Entraînement au pliage
· Présentation/ collectif
Le maître explique et montre aux enfants les pliages côté sur côté, sommet sur sommet, sommet sur point puis les quatre sommets au centre.
Il leur a également montré l'intérêt de plier deux fois côté sur côté pour trouver le centre du carré. En effet pour la phase d'essai le centre du carré était marqué par un point mais dans la réalisation finale du bateau ce point n'était pas indiqué.
· Réalisation / individuel
Les enfants réalisent les différents pliages après démonstration du maître.

2. Réalisation du bateau.
Les enfants procédaient étape par étape. Chacune d'elle était expliquée par les enfants à partir du tableau de construction.
Seul le codage de la flèche "on retourne " a été expliquée par le maître.

Bilan séance 1 :
· Le pliage du bateau n'est pas difficile à réaliser mais le passage de l'étape 7 à l'étape 8 est plus technique que les autres. Le problème après analyse viendrait du codage. En effet à certain moment le codage a des limites car il n'est pas assez explicatif pour les enfants et le recours à la verbalisation des gestes est nécessaire.
· Les enfants se repéraient bien sur le tableau de fabrication. Le sens de lecture est bien intégré.
· Ils ont été fort guidés par les questions du maître : " A quelle étape en est-on ? ", " Comment plie-t-on ? ", " Que veut dire le sens de cette flèche ? ", etc. Il aurait peut être assez intéressant de laisser se débrouiller un peu plus seuls.
· Le tableau de fabrication n'était pas assez près. Ainsi les enfants n'avaient pas la possibilité de le toucher ce qui créait un manque d'information tactile.
· Dans la succession des étapes du tableau de fabrication, un carré n'était pas dans la même position que celui de l'étape précédante. Ceci a posé un problème aux enfants : il faut toujours bien veiller au changement d'orientation dans un tableau de fabrication.
· En conclusion, le choix du pliage du bateau n'était peut être pas le meilleur choix pour une séance d'entraînement. En effet, après réalisation, le maître s'est rendu compte qu'il était plus difficile à réaliser que le pliage du chapeau prévu pour la semaine suivante. Les enfants n'ont pas réellement apprécier, ils n'ont pas voulu refaire un autre bateau en fin de séance.

 

2ème séance : Pliage du chapeau de Noël

Le groupe des CP / CE1 a plié le même chapeau que le groupe des CE1. La seule différence était que les CP / CE1 se servaient d'un tableau de fabrication. Pour plus d'informations concernant ce pliage, veuillez vous reporter à la séance des CE1.
Malgré tout, voici le bilan de cette séance :

· Les enfants avaient de très bons souvenirs de la semaine passée.
· Durant le pliage, le plus gros problème qu'ils ont rencontré était dans la réalisation d'un pli sommet sur point. Le point en question était fictif, il fallait apprécier une distance et imaginer un point dans sa tête.
· Les enfants étaient plus autonomes, ils pouvaient aller consulter à volonté et de près le tableau de fabrication. Le maître n'a pas attendu les enfants à chaque étape, comme la semaine précédente. Chaque enfant s'est débrouillé seul et est allé à son rythme.
· Au niveau de la précision, les enfants étaient plus à l'aise dans la réalisation du chapeau final, c'est à dire avec la plus grande feuille de papier. En effet, celle-ci avait une texture beaucoup plus souple que la feuille d'entraînement.

 

FICHE DE PREPARATION CE1

SEANCE 1

Objectifs : Fabrication d'objets : pliage d'un poisson en vue d'un réinvestissement.
Objectifs spécifiques :
· Utiliser quelques techniques de pliages : sommet sur sommet, sommet sur point, côté sur côté, côté sur pli.
· Acquérir un vocabulaire mathématique en géométrie.
· Lecture et décodage d'une fiche de fabrication.

Compétences :
· Plier correctement
· Etre capable de décrire les procédures de pliage en utilisant le vocabulaire suivant : carré, sommet, côté, diagonale, pointe, pointillé, pli.
· Etre capable de décoder un schéma de fabrication.

Matériel :
· Rectangles de papier tels que L= 2l (L=longueur, l=largeur). Ici, 10,5 cm x 21 cm.
· Une fiche de fabrication par élève.
· Un tableau récapitulatif des différents codages employés avec en regard les pliages qui leur sont associés.

Déroulement

1ère phase : découverte de la fiche de fabrication, réalisation d'un premier poisson

· Consigne : / collectif
" Vous allez faire un poisson en pliage. Pour cela, je vous distribue la fiche de fabrication. Dès que vous l'avez, vous pouvez commencer. "
· Réalisation / individuel
Les enfants regardent sur la fiche de fabrication le premier pliage à réaliser, cherchent à comprendre la signification du codage et l'exécutent.
Puis, ils passent à l'étape suivante jusqu'à la réalisation complète du poisson.

Bilan phase 1 :
Les enfants n'ont pas eu assez de temps pour s'approprier les schémas de fabrication. Ils se sont lancés tête baissée dans les pliages sans comprendre la signification des différents codages. De ce fait, ils étaient très demandeurs d'aide au près du maître qui leur expliquait finalement ce qu'il fallait faire.
Cette activité aurait pu être une vraie situation-problème si on leur avait demandé de regardé et de comprendre avant d'agir.

 

2ème phase : mise au clair des différents codages, introduction du vocabulaire adéquat / collectif

Des questions ont été posées pour guider les enfants dans le décodage des codages des pliages :
· " Qu'est-ce qui était important de comprendre pour réaliser les pliages ? "
rep : " les signes, les flèches. "
· " Qu'est-ce qu'on a vu comme sortes de flèches ? "
rep : " en tir bouchon, qui veut dire retourner la feuille "
Les enfants ont énuméré les différentes formes de flèche. Puis on a expliqué ensemble les différents pliages.
Exemple de verbalisation d'un élève : " ce signe veut dire qu'il faut amener ce bord de la feuille sur l'autre bord de la feuille. "

Ainsi, les enfants sont passés de leur vocabulaire au vocabulaire mathématique :

Bord de la feuille = coté de la feuille
Un bout, la pointe = un sommet
Des petits points = des pointillés

De plus, ils ont appris l'expression "marquer le pli ", ce qui donne des pointillés sur les schémas de la fiche de fabrication.

Bilan phase 2 :
Cette phase de mise au clair était nécessaire car les enfants ont pu verbaliser les différentes actions, les différents gestes qu'ils devaient faire lorsqu'ils rencontraient tels ou tel codage.

3ème phase : Réalisation d'un autre poisson sans l'aide du maître en utilisant et en décodant la fiche de fabrication. / individuel

· Le maître distribue à chaque enfant un rectangle de papier.
· Les enfants fabriquent un autre poisson en suivant les étapes de la fiche de fabrication
· Quand les poissons sont terminés, chacun décore et va coller son poisson sur la feuille A3 qui représente un aquarium.

 

Bilan général :
Dans l'ensemble les enfants sont très bien rentrés dans l'activité proposée. Les différents codages semblent acquis ainsi que le vocabulaire mathématique inhérent à cette activité.

 

SEANCE 2

Objectifs : Fabrication d'objets : confection d'un chapeau pour la fête de Noël en pliage.
Objectifs spécifiques :
· Utiliser quelques techniques de pliages : sommet sur sommet, sommet sur point, côté sur côté, côté sur pli.
· Réinvestir le vocabulaire mathématique en géométrie appris la dernière séance.
· Lecture et décodage d'une fiche de fabrication.

Compétences :
· Plier correctement
· Etre capable de décrire les procédures de pliage en utilisant le vocabulaire suivant : carré, sommet, côté, diagonale, pointe, pointillé, pli.
· Etre capable de décoder un schéma de fabrication seul.
· Utiliser un vocabulaire adapté.

Matériel :
· Un carré de papier bicolore par élève de dimension 50 cm x 50 cm pour le chapeau de Noël.
· Un carré de papier par élève de dimension 21 cm x 21 cm pour l'entraînement.
· Une fiche de fabrication par élève.
· Un tableau récapitulatif des différents codages employés avec en regard les pliages qui leur sont associés.
· Décorations pour le chapeau
· Ciseaux, colle.

Déroulement

1ère phase : entraînement à la réalisation du chapeau

· Rappels : / collectif
Ø Le maître demande à un élève de rappeler à tout le monde ce que nous avions fait la dernière fois.
Ø Il distribue les fiches de fabrications du chapeau et laisse quelques minutes aux enfants afin qu'ils puissent se l'approprier.
Ø Puis il pose quelques questions :
" Combien d'étapes y a-t-il ? "
" De quelle feuille aurez-vous besoin pour commencer votre pliage ? "
Ø Enfin, le maître revient au tableau de codage. Il exécute un pli devant les enfants et leur demande à quel codage du tableau il se rapporte. Puis il fait l'inverse. Rapidement, il fait un rappel des autres codages.

· Réalisation / individuel
Les enfants regardent sur la fiche de fabrication le premier pliage à réaliser, et l'exécutent.
Puis, ils passent à l'étape suivante jusqu'à la réalisation complète du chapeau.

 

Bilan phase 1 :
· Les enfants n'ont pas eu de difficultés majeures. Les codages des différents pliages étaient intégrés.
· Un enfant a souhaité l'aide du maître pour l'étape 3. Il l'a aidé en lui disant qu'après avoir réalisé son pli, il devait obtenir le pliage représenté sur le schéma de l'étape suivante. En fait c'était un point très important que la plupart des enfants n'aient pas remarqué. Lorsqu'ils réalisaient leur pli, ils étaient trop pris par ce qu'ils faisaient et n'allaient pas regarder plus loin. On aurait peut être du insister plus sur ce point avant la mise en activité des enfants.
· L'étape 4 a posé quelques petits problèmes. En effet pour un même codage, il y a deux actions à réaliser : " je plie et j'ouvre ". Il aurait fallu ajouter "puis j'ouvre " sur la fiche de fabrication. On en revient toujours au fait que quelques fois le codage ne suffit pas. Ou alors, il aurait fallu coder cette action.
· Les enfants n'arrivaient pas à se représenter les pointillés. Les pointillés sont là pour indiquer un pli qui a été marqué. Même après plusieurs explications les difficultés persistaient.
· L'étape 5 était un pli au jugé. Le maître a fourni aux enfants un gabarit pour les aider. Peu d'enfants s'en sont servis sur le pliage du chapeau mais plutôt comme modèle qu'il regardait en pliant.

2ème phase : réalisation du chapeau de Noël

Les difficultés rencontrées lors de l'entraînement ont disparu et leurs chapeaux étaient très réussis. Les enfants s'appliquaient énormément.
Après le pliage, les enfants ont décoré leur chapeau à laide de gommettes autocollantes brillantes.

Bilan général :
Même si le déroulement de la phase d'entraînement serait peu être à modifier, les enfants ont tous réussi sans l'aide du maître à réaliser leur chapeau. Le vocabulaire mathématique a été réinvesti. Ainsi, nos objectifs ont été atteints.

 

Ce qui a été fait entre les deux séances :

Séance 1 avec les GS, CP, CE1 :

Le groupe des CP devait expliquer aux autres la fabrication de la salière à l'aide du tableau de fabrication.
· Le vocabulaire mathématique fut largement réemployé : sommet, côté, triangle, carré. Un enfant a même préciser : " le centre du carré c'est là où ça se croise. ".
Les codages étaient également bien compris.
· Par contre le carré qui n'était pas position stéréotypée n'était pas un carré pour les enfants. Après discussion tous se sont mis d'accord pour dire que si ça changeait de forme en modifiant la position, on n'avait pas le droit de dire que c'était un carré mais que si ça ne changeait pas de forme en modifiant la position alors c'était un carré.
Après de multiple manipulation, les enfants se sont rendu à l'évidence qu'il s'agissait bien d'un carré.
Les grandes sections n'ont pas vraiment participé à la discussion par contre celles-ci furent très riche entre les CP et les CE1.
· Puis tous les enfants ont refait la salière.

Séance 2 avec les MS et GS :

Le groupe des MS devait expliquer aux GS comment ils s'y étaient pris pour faire le cadre à l'aide de leur tableau de fabrication.
Les enfants ont su s'expliquer mais ils n'ont pas réutilisé le vocabulaire mathématique.

 

Ce qui peut être fait en prolongement

· Pour les MS : la salière car c'est à peu de chose près le même pliage que celui du cadre.
· Pour les GS : le pliage du poisson à partir d'un tableau de fabrication construit par les CE1.
· Pour les CP : lire une fiche technique. (premier étage du sapin de Noël : fichier techno Tavernier CE1)
· Pour les CE1 : fabrication du tableau de construction du poisson pour les GS.

Comment mettre en place cet ensemble d'activités dans une classe multi-niveaux avec la présence de la maîtresse et celle de l'ATSEM ?

Travailler en atelier :
Ce type d'organisation permet à la maîtresse d'être plus présente au près d'un petit groupe d'enfants.
Dans notre cas, la maîtresse choisit d'être au près des enfants de l'atelier géométrie. Pour ce faire, il faut dans un premier temps qu'elle mette en route les autres ateliers. Ces ateliers doivent proposer un travail pouvant être réalisé en autonomie.
Dans un deuxième temps, la maîtresse est disponible pour rejoindre l'atelier pliage et elle pourra procéder de la même manière que nous l'avons fait dans les différents groupes.
Plus tard dans la semaine, elle mettra en place un nouvel atelier pliage en place avec un autre groupe d'enfants.

Remarque : pour les maternelles, la présence de l'ATSEM est indispensable pour le suivi des travaux.

Faire fonctionner le tutorat :
En faisant fonctionner les ateliers avec les CP et les CE1 avant les GS et les MS, les CP et CE1 pourraient devenir les tuteurs des plus petits.